Un premier bilan de l’emploi accompagné

Lors de leur colloque international du 27 septembre 2018 à Anger, le FIPHFP, l’association ALPHA et le Collectif ICI-Angers ont pu échanger sur les initiatives autour de l’emploi accompagné en France et à l’international.

 

L’objectif de cet événement était de mettre en lumière les particularités de l’emploi accompagné en France, ses atouts et ses contraintes et de les confronter aux dispositifs plus éprouvés des pays voisins tels que la Suisse et la Belgique. C’était aussi l’occasion, pour des associations et des ESAT parties prenantes de l’emploi accompagné dans les territoires, de partager leurs premières expériences du dispositif, ses résultats et les freins qu’ils peuvent rencontrer.

 

Mis en place dans le cadre la loi Travail du 8 août 2016, l’emploi accompagné a été institué par un décret du 27 décembre 2016 en France. Ce dispositif peut être sollicité par les personnes en situation de handicap en recherche d’emploi, en poste en milieu ordinaire dans le secteur privé ou public, mais aussi par l’employeur qui souhaite bénéficier d’un appui pour faciliter l’insertion ou le maintien dans l’emploi d’un collaborateur. Il prend la forme d’un soutien médico-psychologique assuré par un service ou un acteur externe à l’organisme d’accueil. Cet intervenant a pour missions de prévenir ou de remédier aux difficultés pouvant être rencontrées par le bénéficiaire dans l’exercice de son métier et, si besoin, de préconiser une adaptation de son poste ou environnement de travail.

 


L’emploi accompagné en chiffres : des premiers résultats encourageants deux ans après sa mise en place

Depuis la mise en application, au mois de décembre 2016, du dispositif national de l’emploi accompagné en France on recense, secteurs public et privé confondus :

  • 568 personnes en situation de handicap suivies dans le cadre du dispositif emploi accompagné
  • 54 dispositifs conventionnés au niveau national
  • 747 notifications auprès des MDPH faisant mention de l’emploi accompagné dans les territoires

 

« Le déploiement de l’emploi accompagné sur le territoire se fait progressivement et les premières expérimentations sont très positives. Il convient maintenant d’aller plus loin et d’accélérer sa mise en place qui demeure homéopathique à ce stade » souligne Marc Desjardins, Directeur du FIPHFP.

Le dispositif de l’emploi accompagné a été financé en 2018 à hauteur de 7,5 millions d’euros par l’État, le FIPHFP et l’Agefiph. Ce financement a été reconduit pour l’année 2019 avec un complément budgétaire annoncé par le gouvernement dans le cadre du plan national autisme.

 

Source : communiqué de presse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.