Témoignage : chez Hermès, le handicap mental crée l’excellence

À Sorède, dans le sud de la France, près de Perpignan, il existe un atelier où le luxe et le sens de la précision rencontrent le handicap mental.

Cet établissement, ouvert aux personnes ayant un handicap, produit des fouets et cravaches en bois de micocoulier. Ce matériau résistant et souple nécessite une attention toute particulière et les doigts d’or de ces artisans pour devenir un objet raffiné.  Bien que les automobiles aient remplacé les chevaux, Hermès confie toujours la fabrication de toutes ses cravaches et kits de dressage à ces travailleurs minutieux. Les produits réalisés seront ensuite utilisés dans le cadre de l’équitation et de la performance équestre.

 

Réalisé par Frédéric Laffont, ce court-métrage fait partie de la série « Empreintes sur le monde » qui illustre l’engagement d’Hermès pour le développement durable. Véritables hommages au savoir-faire et à la sensibilité humaine, ces témoignages montrent une autre façon de travailler, tout en restant dans l’excellence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.