La force du handicap pour les entreprises

Alors qu’en 2017, environ 1 million de personnes ayant un handicap sont en emploi (soit 35%), 80 % d’entre elles se trouvent dans un cadre de travail ordinaire. Quels sont les avantages de la diversité pour ces entreprises ?

 

Des obligations légales peu efficaces

Il est bien sûr évident de penser aux obligations légales d’emploi concernant les travailleurs handicapés. Le taux obligatoire pour les entreprise est à 6% une fois les 20 salariés atteints. Cela risque pourtant de changer. Modifiant un texte du projet de loi avenir professionnel, le 13 juillet 2018, la majorité sénatoriale a porté à 250 salariés, au lieu de 20, le seuil des entreprises devant obligatoirement embaucher 6% de travailleurs handicapés.

Estelle Nicolas, doctorante à l’Université Paris-Sud et éducatrice spécialisée, était interrogée par Alternative Économiques. Elle martèle « L’incitation légale a peu de résultats sur la qualité des pratiques des employeurs liées au handicap. » Sans effet sur les employeurs proactifs, les obligations ne déclenchent pas de réelle politique interne chez les employeurs qui ne sont pas convaincus non plus.

 

Des avantages insoupçonnés

Alors plutôt que de voir cela comme une obligation, pourquoi ne pas choisir le handicap et le voir comme une source d’avantages pour son entreprise? Dans son rapport sur l’insertion du handicap, la Global Reporting Initiative (GRI)  remarque que les personnes en situation de handicap ont développé une sensibilité aiguë et des compétences particulières. Grâce à des capacités d’adaptation acquises, ils sont plus à même de trouver des solutions originales et de développer des idées, par exemple, pour identifier des opportunités d’investissement.

Cette analyse est partagée dans un autre rapport sur l’insertion du handicap,  parle BIT (Bureau international du travail). Avec un taux d’accident du travail plus faible, de plus longues périodes dans un même emploi, et des capacités à régler des problèmes au quotidien, les personnes présentant un handicap sont des éléments fiables et qui font progresser une entreprise.

Selon Martin Richer, consultant en RSE, l’intégration du handicap fait progresser les entreprises. Pour lui « l’efficacité d’une organisation productive ne résulte pas de la mise en œuvre de l’idéologie de la performance, approche individualiste fondée sur le culte de la conformité à un modèle idéalisé, mais au contraire de l’intégration de la diversité et du renforcement de la cohésion. »

Allant plus loin, il affirme que l’impact du handicap sur les méthodes de management est également positif.  En se basant une étude de Patrick Scharnitzky, docteur en psychologie sociale à l’Université de Picardie Jules Verne, il souligne l’impact du handicap sur les manager et les équipes au complet. Non seulement la représentation du handicap qu’on les managers évolue positivement lorsqu’un membre de leur équipe est concerné, mais en plus, cela les sensibilise « aux enjeux business de la diversité : accroître ses capacités d’innovation et de créativité ; accéder à des « niches » ou à de nouvelles cibles de clientèle. » 

Cela ne concerne plus donc que les RH, mais les départements marketing, commerciaux, et tout ce qui concerne le service client. Plus que jamais, savoir s’adapter est une force, et la diversité est liée à la performance économique.

 


Sources:

Chiffres Agefiph / Fiphfp / Dares / Insee

management-rse.com : « Innovation et gestion des talents à la rencontre du handicap »

« Disability in Sustainability Reporting », Global Reporting Initiative (GRI) and ONCE Fundation report.

International Labour Organization (ILO). (2011), « Disability in the Workplace: Company Practices », December

« Les stéréotypes sur les personnes handicapées ; comprendre et agir dans l’entreprise », avril 2011

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.